Qu'est-ce qu'une punaise de lit ?


Un insecte nocturne, piqueur et suceur.



La punaise de lit (ou cimex lectularius) est un insecte piqueur et suceur, de couleur brune et de forme aplatie :


La punaise de lit mesure 6 à 8 mm et se faufile un peu partout dans la maison, de préférence dans les chambres à coucher, où elle peut s'insérer dans les coutures   de  matelas, d'où son nom.


La punaise se cache pendant le jour et attaque la nuit.

 

Personne n'est à l'abri de cet insecte et il est très facile d'en ramener chez soi à son insu, il suffit d'être en contact avec une personne infestée (lieu public, transports en commun) et on se retrouve en quelques semaines à la tête d'un élevage de punaises ! Contrairement à la punaise des bois, qui vole, la punaise de lit est un insecte rampant.



Cycle de vie et reproduction


Une punaise de lit devient adulte après avoir passé par les stades d'œuf et de nymphe. Elle vit de 6 mois à un an.

La femelle pond environ 200 œufs au cours de sa vie, à raison de 2 à 4 œufs par jour, qu'elle dépose dans la moindre fissure d'une plinthe ou d'un meuble. Les œufs éclosent en 1 à 3 semaines et deviennent adultes en 3 à 4 semaines.


Une recrudescence des infestations


Les punaises de lit, qui avaient disparu en Europe depuis la dernière guerre mondiale, sont en recrudescence depuis quelques années en raison de la multiplication des voyages (tout voyageur peut ramener sans le savoir une punaise dans ses bagages !).


C'est pourquoi le problème de l'infestation par les punaises touche particulièrement les hôtels, même les plus étoilés.


En quoi est-elle nuisible ?


La punaise de lit n'est pas considérée comme vecteur de maladie, mais elle pique désagréablement. Elle est munie d'un appareil buccal qui lui permet de piquer la peau de l'homme ou d'autres mammifères pour en aspirer le sang.

D'habitude la punaise de lit pique l'être humain immobile, la nuit, dans son lit.

La réaction à ces piqûres n'est pas la même d'une personne à l'autre.

Certaines personnes n'ont aucune réaction tandis que d'autres présentent des boutons étalés, des cloques gonflées ou des œdèmes blanchâtres. Les démangeaisons sont souvent intolérables.