Qu'est-ce qu'une blatte ?


Blatte

Les mots blatte et cafard désignent exactement le même insecte. Le mot blatte est le nom scintifique (du latin blatella), le mot cafard est plus souvent employé dans le langage courant. Les mots cancrelat et coquerelle (au Québec) sont également employés pour désigner le même insecte.  


Deux sortes de blattes sont communes en France :


La blatte germanique ou blatella germanica, brune. C'est la blate courante de nos maisons, qui aime la chaleur, l'obscurité et l'humidité.


La blatte orientale ou blatta orientalis, noire, qui vit volontiers dans des lieux plutôt frais, comme les caves et parkings.


La blatte, un insecte omnivore et nocturne


Toute forme de repas lui convient : viande, légumes, fruits, aliments sucrés, graisses, tissus, cartons, papiers, cadavres de blattes mortes...

C'est pourquoi on la trouve un peu partout : dans les maisons, les appartements, les restaurants, les magasins et entrepôts alimentaires ou non, les bateaux, les hôpitaux, etc.


Pendant la journée, la blatte se terre en général dans un coin obscur et sort la nuit pour partir en chasse.


La blatte s'introduit dans n'importe quel bâtiment comportant la plus petite bouche d'aération ou même une minuscule fente : 1,5 mm lui suffit !


Elle adore en particulier circuler le long des gaines techniques et des colonnes de vide-ordures, et c'est ainsi qu'elle a vite fait de contaminer tous les appartements d'un même immeuble.


Cycle de vie et reproduction


Après la fécondation, la femelle stocke la semence du mâle, ce qui lui permet de continuer à pondre des œufs toute sa vie, sans même renouveler l'accouplement. Les œufs se forment dans des capsules appelées oothèques, que la femelle dépose un peu partout.


Pour qu'une infestation démarre, il suffit d'une seule oothèque introduite par hasard dans un local, collée à un sac ou à la semelle d'une chaussure !


De plus, la blatte se reproduit à une vitesse hallucinante (pendant sa durée de vie, elle peut théoriquement produire 100 000 œufs ne demandant qu'à éclore en blattes adultes !)


En quoi est-elle nuisible?


Si l'être humain éprouve une répulsion quasi atavique pour les blattes, ce n'est pas sans raison.


Elles gravitent dans des endroits suspects tels que les colonnes de vide-ordures, ou encore les gaines d'évacuation, elle est souvent porteuse d'agents pathogènes (virus et de nombreuses bactéries).

Elles peuvent aussi provoquer des allergies respiratoires.


Les blattes ne se contentent jamais de vivre dans un endroit isolé sans contaminer très vite les endroits voisins.


Dès qu'on aperçoit la moindre blatte dans une habitation ou un lieu public, il faut réagir immédiatement.